Call: 80-00-11-33

“Nous devons faire preuve d’ingéniosité” Jean D. NIGNAN, D.G de l’Union des Assurances du Burkina

Juil 05, 2020 (0) comment

Jean Damascene NIGNAN a fait ses études de droit à l’Université de Ouagadougou avant d’intégrer le cycle III de l’Institut International des Assurances de Yaoundé où il obtient un DESS en Assurances. Il occupe ensuite les fonctions de directeur technique IARD à l’Union des Assurances du Burkina (UAB) IARDT et à RAYNAL Assurances (Ex SUNU). C’est depuis janvier 2008 qu’il a en charge la Direction générale de compagnies d’assurances : UAB IARDT de 2008 à 2015, SAHAM ASSURANCE BENIN de 2015 à 2018 et le Groupe UAB ASSURANCES depuis juin 2018. Par ailleurs M. NIGNAN a siégé au Conseil Economique et Social du Burkina Faso pendant six ans et présidé au Bénin, le Bureau National de la Carte Brune CEDEAO.
Le Groupe UAB ASSURANCES, qu’il dirige aujourd’hui, a été créé il y’a une trentaine d’années, il est composé de l’UAB VIE et l’UAB IARDT avec chacune un capital social de 3 milliards de FCFA. Le groupe affichait à fin 2019 un chiffre d’affaires consolidé de 15,8 milliards FCFA. Rappelons que UAB est membre du Groupe PLANOR Afrique qui opère aussi dans la banque et la téléphonie.

Quelles sont selon vous, les caractéristiques du métier d’assureur en Afrique ? Pensez-vous qu’il existe une spécificité africaine dans l’exercice de ce métier ?

Les fondamentaux de notre Métier sont quasi universels. Cependant le contexte africain est différent avec nos particularités socio-économiques (importance du secteur informel, faiblesse des revenus, etc. …) La réalité au Burkina Faso n’est pas différente et nous devons faire preuve d’ingéniosité tant sur l’offre de couverture que la distribution pour améliorer le taux de pénétration de l’assurance.
Nos compagnies sont pour la plupart très jeunes et ont besoin de plus de flexibilité du régulateur pour favoriser leur développement. C’est ainsi que nous pourrons faire émerger des champions locaux qui mobilisent les ressources pour financer effectivement les économies nationales.

On parle de l’avant et l’après COVID-19, quels sont les défis auxquels seront confrontés les professionnels de l’assurance en Afrique et au Burkina Faso en particulier ?

lire la suite sur Busunessafricamag.com

X
Bienvenue à UAB ASSURANCES
Nous sommes là pour vous assister.
wpChatIcon